«Le Facility Manager est une figure centrale dans l’entreprise de demain»

Claude Kouamé, directeur du département facility à l’UCM

Après des études universitaires, Claude Kouamé se lance dans le commerce du détail où il endosse plusieurs fonctions de management. C’est ainsi qu’il entre en contact avec ISS où un poste de management est vacant. « Ce fut ma première grande immersion dans le Facility Management », se souvient-il. « La formation m’a fait découvrir progressivement toute la polyvalence de la discipline. » A la Haute Ecole de la Province de Liège, il peaufine ses connaissances, lesquelles lui ouvrent les portes de Lidl où son expérience du rétail et sa passion pour le FM sont réunies.
Claude Kouamé est aujourd’hui directeur du Département Facility à l’UCM, le secrétariat social et organisme de conseils pour les starters et indépendants, qui emploie 1.000 collaborateurs sur 30 sites à Bruxelles et en Wallonie. Il dirige 40 personnes et est responsable de la stratégie immobilière et de tous les aspects du FM (accueil, transport logistique, mobilité, nettoyage, …). Il apprécie la variation entre le management stratégique et la gestion opérationnelle, la polyvalence presque infinie de la discipline.
« L’belfa aide à planifier stratégiquement le Facility Management », explique-t-il lors de son adhésion. « C’est une plateforme idéale pour l’échange de meilleures pratiques et l’amélioration du statut de Facility Manager. Rester en phase avec les défis technologiques, professionnaliser les relations avec les fournisseurs, les nombreuses séances de formation et les groupes de travail sont autant de points importants pour les membres. L’belfa promeut le Facility Management. »
Pour Claude Kouamé, le Facility Manager est la figure centrale de l’entreprise de demain parce que la multidisciplinarité de la discipline lui permet d’entretenir une relation avec tous les acteurs. « Le Facility Manager dispose de nombreux leviers et peut fournir une contribution importante à la gestion des coûtés et à la rentabilisation de l’organisation. En outre, la gestion de la mobilité va devenir une préoccupation centrale qui relève idéalement du FM puisqu’il est intimement lié à la facilitation du travail. »

Par Eduard Coddé