«Offrir une caisse de résonance aux Facility Managers»

Frank Dervaux, facility service expert chez Facility Management BNP Paribas Fortis

Frank Dervaux, facility service expert chez Facility Management BNP Paribas Fortis NV, est membre de l’IFMA depuis près de quatre ans. Auparavant, il travaillait chez l’une des quatre grandes entreprises de consultance en management en tant que project manager. Chez BNP Paribas Fortis, un de ses premiers projets fut la numérisation de documents bancaires, ce qui l’a rapproché du monde facilitaire. « C’était un projet cross-facility qui m’a permis de découvrir le monde fascinant du FM », se souvient-il. « Après quelques projets, je me suis retrouvé dans le réseau du Facility Management et j’ai  alors complètement basculé dans la discipline. » « L’adhésion à l’IFMA est importante pour l’offre en formations, workshops et événements », souligne Frank Dervaux. « L’IFMA réunit des personnes qui ont la même spécialisation et le même domaine d’intérêt. Elle offre une plateforme idéale
pour développer les connaissances et tester nos acquis par rapport aux expériences des collègues. » Frank Dervaux considère le Facility Management comme une discipline en pleine expansion, qui représente désormais une fonction stratégique dans le monde des affaires. La collaboration avec les RH, l’IT, les achats et le service juridique est cruciale. « Le télétravail dans le cadre de NWOW est par exemple un défi qu’il faut appréhender avec les RH et l’IT. » L’IFMA aide à détecter les tendances de marché, à les connaître et à les introduire dans l’organisation. « La nouvelle génération de diplômés ont d’autres souhaits par rapport à l’environnement de travail. Ils veulent travailler à leur aise, se sentir chez eux », fait-il remarquer. « Le Facility Management doit apprendre à réagir à cela via des éléments comme un environnement de travail flexible, un catering adapté, … mais aussi à canaliser le flux de nouveaux talents. » Pour Frank Dervaux, Young IFMA est une belle initiative qu’il faut poursuivre: « C’est comme les jeunes joueurs de football qui montent en Divisions. »

Par Eduard Coddé